• Détails sur le produitDessins VUKIC  Scénario LAINE   Editions SOLEIL   Prix 13.5 Euros  

     

    4,8 étoiles sur 5

     

    UN GRAND MOMENT OU QUAND LA BD REJOINT L IMAGINAIRE ET LA GRANDE LITTERATURE

      

    Nous sommes dans une taverne de Nantucket où un certain Ismaêl, rencontre un certain Mr Melvile, qui lui conte les histoires d’ un certain capitaine Achab, un baleinier. Cela ne vous rappelle rien moi pourtant si. Le monstre n’ est pas Moby Dick, car les baleines blanches vont même jusqu’ à aider les baleiniers à échapper aux affres du Kraken qui détruit toute le flotte baleinière. Et Achab va pourtant essayer d’ affronter ce monstre qui semble invulnérable .

      

    Les dessins sont particulièrement réussis, le côté terne des couleurs qui semble être un uniforme ne dérange pas vraiment, si ce n’ est sous l’ aspect d’ un regret. Par contre le scénario est jubilatoire, il nous fait découvrir le roman de Melville sous un angle très différent avec beaucoup d’ humour. Nous passons notre temps à retrouver les personnages du roman, mais il n’ y a pas qu’ eux, ainsi nous découvrons autour d’ une case  le Nautilus. Les dessins sont dans l’ ensemble remarquables, juste quelques erreurs pour les bateaux mais cela est sans importance vu la qualité de l’ album. Parfois il y a même des cases qui nous font penser à Tardi quand il se lançait dans la technique. Ce qui est jubilatoire et remarquable c’ est qu’ en reprenant des personnages et une histoire qui nous est connue les auteurs en font une histoire originale dans tous les sens du terme.


    votre commentaire
  • Détails sur le produitDessins VUKIC  Scénario LAINE   Editions SOLEIL   Prix 13.5 Euros  

     

    4,8 étoiles sur 5

     

    UN GRAND MOMENT OU QUAND LA BD REJOINT L IMAGINAIRE ET LA GRANDE LITTERATURE

      

    Nous sommes dans une taverne de Nantucket où un certain Ismaêl, rencontre un certain Mr Melvile, qui lui conte les histoires d’ un certain capitaine Achab, un baleinier. Cela ne vous rappelle rien moi pourtant si. Le monstre n’ est pas Moby Dick, car les baleines blanches vont même jusqu’ à aider les baleiniers à échapper aux affres du Kraken qui détruit toute le flotte baleinière. Et Achab va pourtant essayer d’ affronter ce monstre qui semble invulnérable .

      

    Les dessins sont particulièrement réussis, le côté terne des couleurs qui semble être un uniforme ne dérange pas vraiment, si ce n’ est sous l’ aspect d’ un regret. Par contre le scénario est jubilatoire, il nous fait découvrir le roman de Melville sous un angle très différent avec beaucoup d’ humour. Nous passons notre temps à retrouver les personnages du roman, mais il n’ y a pas qu’ eux, ainsi nous découvrons autour d’ une case  le Nautilus. Les dessins sont dans l’ ensemble remarquables, juste quelques erreurs pour les bateaux mais cela est sans importance vu la qualité de l’ album. Parfois il y a même des cases qui nous font penser à Tardi quand il se lançait dans la technique. Ce qui est jubilatoire et remarquable c’ est qu’ en reprenant des personnages et une histoire qui nous est connue les auteurs en font une histoire originale dans tous les sens du terme.

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Détails sur le produitDESSINS AMORETTI   SCENARIO ALWETT PERRAULT  Editions  SOLEIL     Prix 17.9 Euros 

     5 étoiles sur 5

     

    UN LIVRE QUI SE DEVORE ET SE LAISSERA DEVORER PAR LES PLUS PETITS

     

    Un livre en plusieurs parties. La première est le conte de Perrault avec sa traduction en japonais qui montre les influences du dessinateur passionné par l’ empire du soleil levant. La seconde partie nous montre avec un scénario d Alwett ce qu’ il advint du Petit Chaperon Rouge une fois dans le ventre du loup et des étranges personnages qu’ elle y rencontre. La troisième partie nous donne une recette délicieuse difficile de quitter maître gaster, et quelques biographies sur ceux qui sont intervenus dans cette histoire.

      

    La couverture du livre nous indique bien qu’ il n’ y aura pas que la robe du Petit Chaperon qui sera rouge, l’ histoire sera souvent sanglante. Aussi est ce sans doute pour ménager notre sensibilité que l’ auteur se contente essentiellement ‘ illustrations en noir et blanc. Celles-ci sont un mélange de mangas et de dessins nettement plus occidentaux. Elles ont un certain charme et mélangent beaucoup de styles mais je ne peux vous en dire trop. A l’ intérieur du ventre du loup, nous revisiterons un certain nombre de personnages qui ont croisé pour leur plus grand malheur son chemin. Ce qui nous permet de revisiter plusieurs contes avec les enfants. Un regret mais c’ est mon aspect cartésien il me semble que l’ on y perde la grand-mère dans cette version. Mais c’ est plus pour avoir une réaction de l’ auteur. Car c’ est vraiment une lecture qui nous fait sourire, et qui nous permet de nous mettre l’ eau à la bouche pas seulement pour le plaisir de la lecture mais pour le plaisir du goût. Mais là aussi ne sachant pas cuisiner j’ attends que l’ auteur m’ expédie sa galette par la poste, enfin celle qui se mange pas celle qu’ il a réussi avec ses complices à amasser en nous faisant baver nous les lecteurs. Un livre à découvrir.

      

    Dans la série des Petit Chaperon Rouge celui de Kveta Pakovska chez Minedition.


    votre commentaire
  • Détails sur le produitDESSINS AMORETTI   SCENARIO ALWETT PERRAULT  Editions  SOLEIL     Prix 17.9 Euros 

     5 étoiles sur 5

    UN LIVRE QUI SE DEVORE ET SE LAISSERA DEVORER PAR LES PLUS PETITS

    Un livre en plusieurs parties. La première est le conte de Perrault avec sa traduction en japonais qui montre les influences du dessinateur passionné par l’ empire du soleil levant. La seconde partie nous montre avec un scénario d Alwett ce qu’ il advint du Petit Chaperon Rouge une fois dans le ventre du loup et des étranges personnages qu’ elle y rencontre. La troisième partie nous donne une recette délicieuse difficile de quitter maître gaster, et quelques biographies sur ceux qui sont intervenus dans cette histoire.

      

    La couverture du livre nous indique bien qu’ il n’ y aura pas que la robe du Petit Chaperon qui sera rouge, l’ histoire sera souvent sanglante. Aussi est ce sans doute pour ménager notre sensibilité que l’ auteur se contente essentiellement ‘ illustrations en noir et blanc. Celles-ci sont un mélange de mangas et de dessins nettement plus occidentaux. Elles ont un certain charme et mélangent beaucoup de styles mais je ne peux vous en dire trop. A l’ intérieur du ventre du loup, nous revisiterons un certain nombre de personnages qui ont croisé pour leur plus grand malheur son chemin. Ce qui nous permet de revisiter plusieurs contes avec les enfants. Un regret mais c’ est mon aspect cartésien il me semble que l’ on y perde la grand-mère dans cette version. Mais c’ est plus pour avoir une réaction de l’ auteur. Car c’ est vraiment une lecture qui nous fait sourire, et qui nous permet de nous mettre l’ eau à la bouche pas seulement pour le plaisir de la lecture mais pour le plaisir du goût. Mais là aussi ne sachant pas cuisiner j’ attends que l’ auteur m’ expédie sa galette par la poste, enfin celle qui se mange pas celle qu’ il a réussi avec ses complices à amasser en nous faisant baver nous les lecteurs. Un livre à découvrir.

      

    Dans la série des Petit Chaperon Rouge celui de Kveta Pakovska chez Minedition.

     

      

     

     


    votre commentaire
  • Détails sur le produitSylvie KAUFHOLD  EDITIONS OSKAR   16.95 Euros 

    4 étoiles et plus

    UN LIVRE DE FANTASY TOUT EN SENSIBILITE QUI PLAIRA A UN PUBLIC D ADO PLUTOT FEMININ

    C’ est l’ histoire d’ Alliaune jeune fille qui vit dans un monde où vivent plusieurs peuples .Nous les découvriront au fil du roman qui commence par la disparition de Meltem le frère aîné d’ Alia, un marchand qui commerçait avec le peuple des montagnes. Il va aider ce peuple dont les enfants sont enlevés par les Iokas, qui enlèvent aussi les enfants du « royaume «  de Burda où vit Alia. Les Iokas n’ hésitent pas à massacrer les adultes. Alia va partir à la recherche de son frère et sera aussi capturée par les Iokas, et elle va ainsi découvrir ce peuple étrange et tenter d’ aider les enfants du peuple des montagnes capturés en même temps qu’ elle.

      

    L’ écriture fluide de l’ auteur nous fait rentrer facilement dans un scénario bien maîtrisé qui s’ adresse plutôt à un public d’ ados, comme le fait la collection éditée par Oskar. C’ est un livre qui nous fait aussi réfléchir à des thèmes actuels comme l’ écologie et la génétique. Il nous replace aussi dans la révolte des jeunes vis à vis d’ un pouvoir tourné sur lui-même et dont les conseillers semblent essentiellement là pour leur intérêt personnel. C’ est un livre qui permet de découvrir de façon agréable la fantasy et qui de par l’ écriture plaira plus à un public féminin, car il y a beaucoup de sensibilité.


    votre commentaire