• Blake & Mortimer (intégrale) les sarcophages d'Açoka Dessins JUILLARD Scénario SNTE  Editions B ET M Prix 18 Euros

    5 étoiles sur 5

    UNE REEDITION ORIGINALE DES SARCOPHAGES DU 6ème CONTINENT ET DU SANCTUAIRE DU GONDWANA

    Ce n' est pas une intégrale, ce n' est pas le Reader Diges't, c' est quelque chose qui se situe entre les 2 et qui reprend 3 des 4 albums réalisés par le duo Juillard et Sente. Difficile de résumer en quelques lignes 3 albums.

    Ce qui est certain, c' est que c' est un album qui est destiné essentiellement aux fans de Blake et Mortimer. Il est original par son format, intéressant par le dossier en fin d' album. Il permet de rentrer dans l' univers de Juillard et Sente, et de mieux apercevoir la richesse de la documentation, et les allusions aux autres albums, et à d' autres séries classiques de la BD. En dehors des collectionneurs cela permet à ceux qui ne les connaissent pas de découvrir pour un prix intéressant 3 albums.


    votre commentaire
  •  

    • Collège. La 4e B à la rencontre d'un auteur

     

    Un concours de lecture de livres fantastiques est organisé par la Communauté de communes du pays de Landivisiau (CCPL), en collaboration avec les bibliothèques municipales et les CDI des collèges. M.Rennou, de la CCPL, et M.Kerbrat, libraire à Landivisiau, en assurent le suivi. Dans ce cadre, la bibliothèque a accueilli, mardi 22février, une rencontre entre la classe de 4e B du collège du Val d'Elorn et Brigitte Burlot, l'auteur du roman «Reg», qui fait partie de la sélection.

    Les difficultés d'un écrivain

    Cette classe était accompagnée par leurs professeurs de français et littérature, Mme Le Gall et M.Séac'h. Ils ont été accueillis par Anne-Marie Hervé qui préside l'association «À livre ouvert», gestionnaire de la bibliothèque. Les élèves ont interrogé Brigitte Burlot, éditrice et auteur de romans pour la jeunesse, sur l'écriture de son roman «Reg et le secret onirique». Elle leur a parlé de toutes les difficultés d'un auteur à se faire connaître et reconnaître et, en particulier, à se faire éditer, ce qui l'a conduit à devenir elle-même éditrice. Cette rencontre sera suivie d'autres échanges entre les professionnels du livre et les élèves.

    REPONSE MME BURLOT

    En surfant sur le net, j'ai trouvé un article du télégramme.com qui relate ma première intervention à la bibliothèque, le mardi après-midi (je vous fais un copier-coller, parce que l'article n'est actuellement accessible qu'en payant). Le journaliste a dû arriver au milieu ou vers la fin de mon intervention. Du coup, il l'a réduite aux difficultés rencontrées par un auteur pour se faire éditer. En réalité, comme vous l'avez entendu, ce thème n'a été évoqué qu'en réponse à une question d'un élève. Pour l'essentiel, j'ai essayé de présenter le travail d'un auteur et la façon dont on construisait un roman, j'ai essayé de montrer ce qu'il pouvait y avoir d'universel dans ma pratique, sachant que ma petite personne n'a pas vraiment d'importance. Bon enfin, ce n'est pas grave, je voulais juste vous tenir au courant. 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique