• ASTERIX T35 ASTERIX CHEZ LES PICTES

    Détails sur le produitDessins Didier CONRAD  Scénario Jean Yves FERRI  Editions ALBERT RENE  Prix 9.90 Euros  9782864972662 

    2 étoiles et plus 

    UNE REPRISE QUI N'A PAS LA QUALITE GRAPHIQUE D'UDERZO ET SUR UN SCENARIO QUI A TOUT DU DEJA VU SURTOUT POUR LES FANS

    Par un hiver particulièrement rigoureux nos héros vont trouver sur la grève un curieux guerrier congelé dans un bloc de glace. Quand il se réchauffera, il se révèlera que c'est un guerrier picte. Son arrivée ne sera pas sans conséquence dans le village, et nos deux héros vont se faire un devoir de raccompagner dans son Ecosse natale le guerrier, pour qu'il retrouve sa famille et se venge de ceux qui l'ont exilé sur un tronc d'arbre.

    Que dire d'une reprise, personnellement je ne suis pas pour que le 9ème art ne devienne qu'une machine à faire de l'argent en jouant sur la collectionnite. Uderzo est un des dessinateurs les plus remarquables, pour les fans de cet auteur il y a un livre qui doit se retrouver dans leur bibliothèque c'est le livre avec les crayonnés d'Astérix et la Traviata, un livre qui vous laissera pantois.

    Pour ceux qui ont l'intransigeance des fans sur un regard différent. La couverture est signé Uderzo et Conrad cela signifie que Conrad y a participé, pour moi pour les personnages du fond, regardez les nez, comme il est dit dans l'album, et notez la différence de précision des traits entre Astérix et les personnages. Les héritiers et les financiers ont inventé l'immortalité des personnages de BD, réflexion annexe où est la créativité. Seconde réflexion la BD est en train de valoriser le plagiat, connaissez-vous un autre art qui le fasse.


    Revenons à nos pictes, la couverture vous donne une impression exacte des graphismes qui sont loin de ceux d'Uderzo. Les cases sont traitées à la manière moderne c'est-à-dire, pour beaucoup sans fond. Et le fond manque aussi beaucoup au scénario qui est traité avec facilité, en donnant surtout une impression de déjà-vu. Le problème de l'humour de répétition c'est qu'il devient lassant comme par exemple les pirates. Pour les fans ce sera un plaisir de continuer leur collection, pour ceux qui ont un regard plus lucide, c'est un album qui ne mérite pas une grande attention et qui nous fait regretter les graphismes d'Uderzo.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :