• Détails sur le produitDessins  GIHEF ScénarioCALLEDE  Editions VENTS D OUEST  Prix 9.95 Euros  

    5 étoiles sur 5
    UNE SERIE POLICIERE QUI POUR MOI FAIT PARTIE DES INCONTOURNABLES DU GENRE

    Quatre personnages , Henry un joueur et un perdant, Rachel une mère célibataire, Moses un entraîneur, Tobey un ado à la dérive, reçoivent dans une lettre 10000 dollars, une photo et un revolver. Et j’ oublie un mot qui leur dit qu’ ils en recevront 1 million s’ ils tuent la personne figurant sur la photo.

     

    C’ est un bonheur de voir une BD avec un dialogue d’ une telle qualité, des dessins qui sont très agréables, et en plus une limite à quatre tomes. Bref pour les amateurs de BD et de policier cette BD fait partie des incontournables, et il en est de même pour ceux ou celles qui veulent découvrir ce genre.

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Détails sur le produitDessins Maximilien LE ROY Editions CASTERMAN  Prix 15 Euros

    5 étoiles sur 5

    S IL N Y AVAIT QU UN LIVRE A GARDER SUR LA CONSTRUCTION DU MUR ENTRE ISRAEL ET LA PALESTINE
     

    Ce livre résulte d’ un « dialogue » entre l’ auteur et le personnage de cette bande dessinée. Elle nous raconte le quotidien et la révolte d’ un jeune palestinien. Le quotidien de cette prison qu’ est devenue la Palestine. Les espoirs et la révolte de ce jeune homme qui vit grâce à l épicerie familiale, après que les Israéliens l’ aient expulsé de la ferme qu’ il avait réussi à créer grâce à des économies réalisées après qu’ il ait travaillé en Israel. L’ importance pour lui du dessin et de la réflexion sur cette situation qui l’ enferme dans la notion de terroriste. Mais n’ était-ce pas le mot qu’ utilisaient les allemands qui nous occupaient pour désigner les résistants français ?

     

    Cette histoire qui nous est racontée avec un très beau dessin ne peut en aucun cas nous laisser indifférents par l’ humanisme qu’ elle dégage. Elle nous appelle à une réflexion sur ce pays où les cousins s’ affrontent depuis le fin fond de la bible, oubliant aussi le fait qu’ ils sont à l’ origine si proche. C’ est un livre qui peut nous faire comprendre la situation qui exsplique et qui résulte de ce mur.


    votre commentaire
  • Détails sur le produitDessins Joe SACCO Scénario idem  Editions FUTUROPOLIS Prix 29 Euros

     

    4,9 étoiles sur 5

    LA NOTION DE CRIME CONTRE L' HUMANITE NE SERAIT-ELLE REXERVEE QU' AUX VAINCUS DE PREFERENCE N' APPARTENANT PAS AU CAMP IMPERIAL

     
    Vous vous souvenez l' expédition anglo-française de 1956 sur le canal de Suez. Il y a un allié que l' on oublie souvent c' est Israel. Et pour aider les aqnglo-français par où sont-ils passés pour attaquer l' Egypte. Et bin par Gaza, et par les camps de réfugiés palestiniens. Et là sous prétexte de trouver des soldats égyptiens qui ayant désertés ce seraient réfugiés dans la population civile les israéliens vont massacrés littéralement les hommes. Il y a aussi un parallèle fait avec la situation de Gaza juste avant l' abandon des colonies par Sharon.

    C' est un livre qui nous laisse sans voix, c' est une réelle leçon d' histoire et quelle leçon ! Une nation qui élimine dans des camps de réfugiés tous les hommes cela vous rappelle quelque chose, la Bosnie et les crimes qui ont été punis par le Tribunal International de La Haye. Et bien non cela c' est passé en toute impunité dans la bande de Gaza en 1956 pendant l' expédition du canal de Suez. Ce qui est remarquable dans ce travail c' est de voir les similitudes entre ce qu' ont fait les Israéliens et ce qu' ont fait les Allemands. Je pense que lorsque l' on fait germer la graine de la haine celle-ci ne peut que grandir. Cela explique les réactions des Palestiniens, cela nous fait réfléchir sur la soi-disant impartialité de la justice internationale, et sur la réelle définition des crimes contre l' humanité. Ce livre nous donne une réelle leçon d' humanité.

    votre commentaire
  • Détails sur le produitDessins Keiji NAKAZAWA Scénario idem   EDITIONS MAKASSAR 18 EUROS 

    4,8 étoiles sur 5

    UN ALBUM GENIAL A DECOUVRIR SI VOUS AIMEZ L HISTOIRE ET VOULEZ DECOUVRIR UN JAPON MECONNU QUI VOUS FERA APPRECIER LES MANGAS

       Avant d’ être un manga et avant de vous laisser prendre par un à priori contre le simplisme des dessins. C’ est un remarquable document sur le Japon. Bien loin de l’ image classique du Japonais, fidèle à l’ empereur et prêt à offrir sa vie en criant Banzaï, et heureux d’ être un kamikaze, nous fréquentons une famille moyenne japonaise, qui est contre la guerre et qui essaye de se débrouiller pour survivre malgré la famine. Nous découvrons que dans cette époque les commissaires politiques étaient présents dans tous les pays et aussi au Japon. C’ est un livre qui nous montre qu’ une société même celle du Japon est loin d’ être un bloc unanime.

      

    C’ est un livre que j’ ai découvert quand la mode n’ était pasx au manga et qu’ on les lisait dans le sens classique. A l’ époque j’ avais un à priori contre les mangas et la simplicité du dessin. Mais comme il traînait sur un étal de bouquiniste et que j’ ai pu le marchander cela a vaincu une de mes craintes. Et ensuite quand je suis tombé dedans je ne m’ en suis jamais relevé. C’ est un livre qui m’ a dessillé les yeux. J’ ai découvert le quotidien d’ un Japon totalement inconnu, des personnages qui m’ ont tout de suite attachés. Si on aime l’ histoire c’ est vraiment un livre à lire et à découvrir.

      

    Merci à Makassar de rééditer cet album.


    votre commentaire
  • Détails sur le produitDessins VUKIC  Scénario LAINE   Editions SOLEIL   Prix 13.5 Euros  

     

    4,8 étoiles sur 5

     

    UN GRAND MOMENT OU QUAND LA BD REJOINT L IMAGINAIRE ET LA GRANDE LITTERATURE

      

    Nous sommes dans une taverne de Nantucket où un certain Ismaêl, rencontre un certain Mr Melvile, qui lui conte les histoires d’ un certain capitaine Achab, un baleinier. Cela ne vous rappelle rien moi pourtant si. Le monstre n’ est pas Moby Dick, car les baleines blanches vont même jusqu’ à aider les baleiniers à échapper aux affres du Kraken qui détruit toute le flotte baleinière. Et Achab va pourtant essayer d’ affronter ce monstre qui semble invulnérable .

      

    Les dessins sont particulièrement réussis, le côté terne des couleurs qui semble être un uniforme ne dérange pas vraiment, si ce n’ est sous l’ aspect d’ un regret. Par contre le scénario est jubilatoire, il nous fait découvrir le roman de Melville sous un angle très différent avec beaucoup d’ humour. Nous passons notre temps à retrouver les personnages du roman, mais il n’ y a pas qu’ eux, ainsi nous découvrons autour d’ une case  le Nautilus. Les dessins sont dans l’ ensemble remarquables, juste quelques erreurs pour les bateaux mais cela est sans importance vu la qualité de l’ album. Parfois il y a même des cases qui nous font penser à Tardi quand il se lançait dans la technique. Ce qui est jubilatoire et remarquable c’ est qu’ en reprenant des personnages et une histoire qui nous est connue les auteurs en font une histoire originale dans tous les sens du terme.

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique