• Détails sur le produitIouri TCHIRKOV  Editions DES SYRTES          Prix 22 Euros 

     

    5 étoiles sur 5

     

    LE RAPPORT AMBIGU ENTRE UN ADO ET LE GOULAG QUI L A FORME CONSTRUIT ET DETRUIT EN LUI APPORTANT L AMOUR

     

    Ce livre est exceptionnel, car il parle d' un jeune ado de 15 ans qui est envoyé au goulag, sans qu' il le comprenne vraiment, et qui survivra au doublement des peines et à un séjour en Sibérie, pour devenir un des chefs reconnus du service météorologique de l' URSS. C' est un livre paradoxal un peu comme le sont les slaves, car Iouri va aussi être formé « grâce » au système pénitentiaire, de par les gens qu' ils y rencontrent et qui vont le former, de part aussi sa résistance, son opposition et sa volonté de profiter de toutes les failles du système. Il va pourtant vivre aussi les absurdités du système, la volonté de certains de détruire le plus de déportés, le pouvoir des petits chefs. Il ne peut leur opposer que s&a jeunesse, sa volonté , son intelligence, et son courage qui vont le faire reconnaître et lui permettre de trouver des alliés et des opportunités, pour lui permettre de trouver une vraie formation et un travail qui lui permettra d' être reconnu dans la société soviétique par la suite.

    C' est un livre dont on ne sort pas neutre. Moi ce qui m' avait plu c' est le titre un jeune de 15 ans dans le goulag. Mais ce livre que je pensais pouvoir s' adresser à des ados, est en fait écrit par un homme mûr, et qui a mûri très vite. C' est en plus un livre paradoxal car il reconnaît d' une certaine manière le fait que le système du goulag lui a permis de se former. Dans un premier temps dans les îles Solovki où il passe le bac, ensuite à Oukhta où il pourra se former à son futur métier, après avoir échappé à la mort dans les camps sibériens . C' est aussi ce système qui lui fera rencontrer les 2 femmes de sa vie.

    C' est aussi un système qui n' hésitera pas à broyer littéralement les hommes jusqu' à les détruire, qui leur fera aussi découvrir l' importance de la solidarité, et qui fera de ces anciens bagnards les futurs cadres de l' économie et de la recherche de l' URSS. Ce livre nous fait découvrir tout cela l' horreur des tortures, et les barbaries des déportations, mais aussi les rares moments de joie, la volonté et le courage qu' il a donné à ces déportés, qui ensuite seront totalement reconnus et intégrés par le système, auquel ils participeront de toute leur énergie ; c' est pour cela qu' il faut lire de tels livres qui nous font découvrir une ou plus exactement des réalités qui seraient invraisemblables chez nous. C' eszt en tout cas un magnifique hymne au courage, à la volonté, à la révolte, à l' intelligence, au savoir , à l' amour, à la transmission à la joie et par dessus tout à la dignité et à la vie.

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Détails sur le produitKathryn STOCKETT   Editions JACQUELINE CHAMBON       Prix 23.8 Euros 

    5 étoiles sur 5
    LE FUTUR AUTANT EN EMPORTE LE VENT D' AILLEURS SPIELBERG EN A RACHETE LES DROITS
    C' est l' histoire de la vie de plusieurs bonnes noires dans le Sud des USA, au moment du combat des droits civiques. Elles sont tellement impliquées dans la vie de leurs patronnes blanches que c' est aussi la vie de leurs patronnes blanches. C' est une description de la misère des noirs, de leur envie de progresser et des blancs dont le souci essentiel est de paraître.

    Il y a des grands livres qui sont plus qu' un best-seller et celui-ci en fait partie. Il est d' ailleurs significatif que Spielberg ait racheté les droits cinématographiques. L' écriture est magnifique, le rythme du roman est prenant. Les personnages sont vrais et sont totalement impliqués dans la société qui change profondément au niveau des rapports entre blancs et noirs au moment du combat pour les droits civiques. C' est en même temps une plongée dans le quotidien et l' on voit comment dans un groupe d' amis certaines femmes vont se réaliser soit sur le plan professionnel, soit sur le plan familial. C' est aussi une réflexion sur les rapports mère enfant, et aussi sur le racisme ordinaire. Bref un grand roman, facile à lire et en même temps qui nous fait réfléchir, à lire même pour les hommes !

     

     

     


    votre commentaire
  • Détails sur le produitMaria ERNESTAM Editions GAIA Prix 24 Euros

    5 étoiles sur 5
    UN EXTRAORDINAIRE ROMAN SUR LES SECRETS D’ UNE FAMILLE BIEN SOUS TOUS RAPPORTS
     

    Eva est uEva est une femme de 56 ans qui a dû quitter son travail pour des raisons de santé et qui cultive dans sa maison près de l' eau sa passion pour les roses auprès de son compagnon Sven, lui-même à la retraite. Elle vie une vie tranquille s' occupant d' une vieille femme Irène qui lui rappelle sa mère, qui l' a traumatisé. Pour son anniversaire sa fille lui a offert un journal intime auquel elle se confie. Loin du style du journal Eva va nous embarquer dans un roman où elle nous entraîne de surprises en découvertes avec une réelle réflexion sur les rapports mère fille, et sur les rapports amoureux.

    On est en fait bien loin du journal intime pour être plonger dans un roman extraordinaire qui nous plonge dans une réflexion sur les rapports mère fille et sur l' amour. L' écriture est particulièrement fluide les rebondissements sont constants et font qu' il est bien difficile de lâcher ce livre sans le terminer. Les personnages sont non seulement attachants mais particulièrement vrais et décrits dans toutes leurs ambiguïtés. C' est un roman qui nous montre comment sous une vie quotidienne d' une grande banalité se trouve cachés des secrets extraordinaires. C' est un roman qui ne peut qu' être lu car il est d' une grande puissance et d' une rare sensibilité, une vraie réussite qui n' attend que vous tourniez ses pages.


    votre commentaire
  • Détails sur le produitCharles T POWER            Editions SONATINE              Prix 22 Euros  

    5 étoiles sur 5

    UN  GRAND ROMAN GENIAL PAS VRAIMENT POLICIER MAIS SUR LA POLOGNE DE  2000 ET SA RELATION AVEC LA SHOAH ET LE COMMUNISME

    Nous avons là un roman hors norme qui est proche de ce que l’ on peut faire de mieux en littérature.

      

    Leszek un jeune polonais voit son ami Tomek se faire tuer dans des conditions atroces. Avec Staszek le père de Tomek ils vont décider de résoudre le mystère de ce meurtre dans un petit village polonais. Ce sera au fil des pages et de l’ intrigue une façon de nous faire vivre de façon magistrale les réalités villageoises dans le contexte post-communiste. De nous rappeler l’ importance de l’ église dans ce temps où le pape fut polonais. De nous montrer la complexité des relations qui peuvent régir les rapports humains, dans un contexte social bouleversé, où l’ idéal disparaît devant l’ économie.

      

    J’ ai depuis longtemps pensé que le roman policier devenait la « vraie » littérature populaire, dans le contexte actuel où la littérature générale appartient à un microcosme. Ce livre en est l’ exemple absolu, on y retrouve le roman à la Giono avec l’ idéalisation des valeurs agraires et la beauté des paysages et l’ importance du retour à la nature. Mais aussi le roman d’ ‘ espionnage , historique, policier, social, psychologique et d’ amour. Bref la littérature à lui tout seul, car le style y est en sus. C’ est un bonheur de dévorer ces pages qui nous emmènent dans la Pologne post-communiste. Mais surtout dans la Pologne qui a des relations si particulières entre le catholicisme et le judaïsme. Car il n’ y a pas eu que les allemands qui ont réalisés des pogroms pendant la seconde guerre mondiale, mais les polonais eux-mêmes y compris dans les petits villages où tout le monde se connaissait. Les rapports entre la Pologne catholique et cette religion a été d’ une importance capitale, et le communisme. Dans un rapport amour haine qui a été sans concession, parce que les communistes ont tenté d’ effacer ce qui avait commencé avec le massacre de Katyn, et c’ est poursuivi après la guerre avec la volonté d’ extirper la résistance républicaine, qui a expliqué pourquoi les russes ne sont pas intervenus pendant la révolte de varsovie.

      

    Pour ceux qui s’ intéressent à cette partie de l’ histoire je vous conseille LES DISPARUS de Mendelsohn et sur la Pologne LE JOUEUR DE PING PONG de Jozeph HEN.


    votre commentaire
  • Détails sur le produitMichel ROSTAIN  Editions OH EDITIONS      Prix 15.90 Euros  

    4 étoiles et plus

    TRES PARTICULIER ENTRE ROMAN ET JOURNAL QUOTIDIEN EN TOUT CAS UN CONDENSE D EMOTIONS ET DE SINCERITE

    Lion le fils est mort des suites d’ une méningite foudroyante à 21 ans. C’ est effectivement inacceptable pour les parents et pour son père. Ce sera tout ce qui tourne autour entre la culpabilisation de ne pas avoir tout fait, l’ horreur de ne plus avoir de descendance. Toutes ces émotions qui remontent à la gorge, et puis ce quotidien qui s’ invite grotesquement dans ces moments d’ émotion, et qui en fait pourtant partie.

      

    C’ est un moment étrange, c’ est d’ abord un moment de partage de sincérité et d’ émotions. Sans doute est-ce cela qui nous fait oublier que l’ écriture y est particulière, mais comment peut elle aussi être autrement dans un tel moment où tout devient inacceptable et révolte. C’ est pourtant très vrai comme ces moments qui nous paraissent être dans le deuil une sorte de valse étrange, où passent tellement de choses différentes. Rien que par sa sincérité, et les moments qu’ ils nous fait partager ce livre fait partie de ceux qui nous apportent quelque chose. Comme quoi de la perte absolue et des mots qui dans ce cas là sont souvent si faibles, peut naître un nouveau partage et une descendance. Merci pour ces instants d’ émotion.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique