• Détails sur le produitAuteur Lorena A HICKOK   EDITIONS POCKET  Prix 5.20 EUROS  9782266086622

    4 étoiles et plus

    UN LIVRE SUR LA PREMIERE FEMME AMERICAINE INTEGRANT L UNIVERSITE AVEUGLE  SOURDE MUETTE IL Y A 1 SIECLE !

    C’ est l’ histoire d’ Ellen Keller, une toute petite fille américaine, née en 1880 aux USA, aveugle sourde et muette. Enfermée dans un univers d’ incommunication elle était totalement capricieuse ; jusqu’ au jour où grâce au Dr Bell et oui l’ inventeur du téléphone, elle va rencontrer une institutrice remarquable Ann Sullivan. C’ est l’ histoire de cette relation qui va lui permettre de devenir la première femme handicapée capable de rejoindre l’ université américaine malgré ses trois handicaps. C’ est une triple leçon de pédagogie de volonté et de courage tant pour la maîtresse que l’ élève. C’ est en même temps une leçpn d’ histoire car cela s’ est passé il y a 1 siècle quand même.

      

    La seule limite de ce livre c’ est le style qui est quand même un brin didactique, mais n’ oublions pas que c’ est en partie une histoire de pédagogie, et aussi une leçon d’ histoire. Par contre on ne peut qu’ être subjuguée par cette magnifique histoire d’ apprentissage et de combat contre 3 handicaps, pour faire en sorte que cette petite fille devienne une femme comme les autres ! et là l’ordinaire devient extraordinaire. On ne peut que s’ incliner devant cette femme qui a ensuite fait de sa vie un exemple pour que les handicapés soient totalement intégrés. Rien que pour cela ce livre est vraiment extraordinaire.


    votre commentaire
  • Détails sur le produitAuteur Jonas JONASSON    Editions PRESSES DE LA CITE    Prix 21 Euros 9782258099906

    4 étoiles et plus

     

    UN HUMOUR SIMPLE SUR UNE HISTOIRE UN BRIN PICARESQUE QUI MONTRE QUE LE SOURIRE PEUT RECHAUFFER LA FROIDEUR NORDIQUE

     

    Le jour de son anniversaire qui doit marquer la maison de retraite dans laquelle il est hébergé, Allan décide de sauter le pas et la fenêtre pour vivre sa vie et fuir la terrible sœur Alice. Cela va être le début d’ une suite de rebondissements qui va lui faire découvrir des personnages improbables, un zeste picaresques, mais qui auront un point commun la générosité et peut être un attrait certain pour l’ argent. Allan va être poursuivi par une bande de gangsters à la Lautner, et un policier. Ce roman peut aussi nous faire penser à Forrest Gump, lorsqu’ Allan nous raconte les moments importants de sa vie, et qui lui ont permis de rencontrer les plus « grands » du monde.

     

      

     

    Un jour une lectrice m’ a dit le livre que vous m’ avez conseillé m’ a fait passer un bon moment, mais une fois posé le livre les personnages se sont un peu évanouis. Je pense que c’ est le cas de ce livre qui est d’ abord d’ une écriture facile et rien que cela est une qualité. Certes il y a des fautes mais cela devient malheureusement le lot quotidien. Les personnages sont attachants même s’ ils sont un zeste invraisemblables, mais nous sommes dans la fiction ! une autre qualité de ce livre c’ est l’ humour simple, et la générosité des personnages qui s’ ils ont souvent tout des bras cassés ont l’ intelligence du cœur, et c’ est cette qualité fort rare dans la vie qui me fait apprécier e livre et que je conseille. Un bon moment de lecture dans ces temps qui ont tendance à nous faire oublier l’ humour et la générosité !

     

     

     

     

     

      


    votre commentaire
  • Détails sur le produitAuteur Solja KRAPU             Editions GAIA  Prix 21 Euros   9782847201697

    4 étoiles et plus

    UNE RETRAITE D’ UN WE NON PAS DANS UNE ABBAYE MAIS DANS LE LOCAL A PHOTOCOPIES PERMET A UNE ENSEIGNANTE DE FAIRE LE POINT

    Eva une enseignante dans un collège a une vie tranquille et reposant sur des habitudes. Erik son mari supporte de moins en moins cette routine. La venue d’ Aurora une amie d’ enfance d’ Eva va bouleverser ces habitudes. Mais surtout ce qui va amenerEva à faire le point sur sa vie c’ est le fait qu’ elle va passer tout un we enfermée dans le local à photocopies .

      

    Nous avons déjà eu un roman sur une femme dame-pipi, qui n’ avait pu satisfaire son employeur pour faire des photocopies. Nous avons eu aussi le voyage autour d’ une chambre. C’ est vrai qu’ il est difficile d’ imaginer qu’ un we coincé dans le local de photocopies d’ un collège puisse donner un roman. Et bien nous avons ici la preuve contraire. En fait c’ est aussi un lieu de retraite où l’ on n’ est confronté qu’ avec soi, c’ est en tout cas ce que va vivre Eva. Et le pari est réussi car l’ écriture est fluide, subtile, et pleine d’ humour. C’ est aussi une réflexion sur une vie qui est tellement proche de la nôtre surtout si l’ on est dans l’ enseignement. On s’ y retrouve d’ autant plus  si on est une femme et cela peut donner un livre de détente à emmener sur la plage où un we en montagne. Une manière de faire le point sur sa vie.

     


    votre commentaire
  • Détails sur le produitAuteur Herman KOCH  Editions BELFOND   Prix 18.5 Euros    9782714446640

    4 étoiles et plus

     

    UN LIVRE QUI DANS SA DEUXIEME PARTIE NOUS FAIT REFLECHIR SUR LES RAPPORTS ACTUELS ENTRE VIOLENCE DES JEUNES ET RESPONSABILITE DES PARENTS

     

      

    En Hollande le futur candidat au poste de premier ministre invite son frère qui est un enseignant en arrêt longue maladie à un dîner dans un des meilleurs restaurants de la ville, en compagnie de leurs épouses. Le roman est organisé en fonction du déroulement du repas. Et si la première partie semble être une ode aux mérites de la gastronomie hollandaise, la seconde dérape en même temps que le sujet. Puisqu’ arrive la violence des jeunes, et la responsabilité ou non des parents, par rapport à un événement qui peut engager la responsabilité des jeunes et de leurs parents.

      

    Il n’ est guère étonnant qu’ un auteur hollandais aborde le thème de la violence puisque les crimes notament politiques ont secoué le pays batave. Ce qui fait l’ actualité de ce livre c’ est qu’ il aborde le thème de la violence quasi gratuite chez les jeunes. Il envisage aussi les rapports complexes entre cette violence et la responsabilité ou mieux la responsabilisation des parents et des jeunes. Ce qui est intéressant c’ est le personnage du frère qui ancien enseignant bascule aussi dans la violence. Beaucoup de thèmes sont abordés dans ce roman de façon subtile. Les personnages sont très bien décrits et attachants avec leurs forces et leurs faiblesses, aainsi que les descriptions des couples. L’ écriture est fluide agréable et donne envie de lire ce roman qui nous fait réfléchir et une fois abordée la seconde partie il est difficile de quitter le livre.


    votre commentaire
  • Détails sur le produitAuteur Siri HUSVEDT      Editions ACTES SUDPrix  21 Euros   9782742797226

    4 étoiles et plus

     

    UNE FEMME QUITTEE PAR SON MARI DECIDE DE CREER PENDANT L ETE UN COURS DE POESIE POUR DES JEUNES ADOS

     

    Mia s’ est fait quitter par Boris son mari depuis tant d’ années, que la vie semblait un long fleuve tranquille. Après un séjour en hôpital psychiatrique cette professeur et poétesse, décide de créer un atelier de poésie pour de jeunes adolescentes. Elle le fait dans la petite ville où sa mère vit dans une maison de retraite. Elle va aussi sympathiser avec la jeune mère de famille qui est sa voisine. Et l’ été sans hommes en dehors du mari de la vosine, va passer très vite, car l’ atelier ne sera pas sans conséquence pour les adolescentes. Et tous les personnages vont changer au cours de cette période si brève comme Mia, Boris, Sydney leur fille, les voisins et la mère de Mia.

      

    C’ est un livre qui nécessite un minimum de culture et qui plaira à ceux ou celles qui ont apprécier le cercle des épluchures de patates. L’ écriture est dense, et les sujets abordés nombreux, et  de façon sincère et vraie l’ écriture des premières pages un peu trop « intello » pour certains, mais un livre de qualité.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique