• Détails sur le produitAuteur Monica KRISTENSEN            Editions GAIA Prix  20.30 Euros  9782847202137

    4 étoiles et plus

    UN LIVRE NOIR POUR UNE FOIS PAS SEULEMENT PAR LE GENRE MAIS PAR L'ATMOSPHERE

    L'intrigue qui nous parle de la disparition d'une enfant a la particularité de se situer au Svalbard, qui est l'archipel le plus septentrional d'Europe. C'est un univers particulièrement rude puisque la vie ne s'explique que par la présence des mines, et sombre puisque la nuit polaire y règne en maîtresse. Ce qui va rendre plus dramatique cette disparition.

    Un seul bémol l'auteur aurait pu aller plus loin dans la description de ses personnages. C'est un roman policier qui donne la part belle à l'élément psychologique, et à l'importance de la nuit polaire. On est aussi sur une île et on y retrouve les particularités de l `élément insulaire qui façonne les gens qui y vivent. Et malgré ces éléments une enfant disparaît. La recherche de l'enfant va permettre de mieux découvrir l'île les particularités de cet univers et des gens qui y habitent. C'est un roman qui peut se situer dans le roman du terroir, dans le roman psychologique et qui écrit dans une écriture fluide est bien rythmé. En un mot intéressant.


    votre commentaire
  • Détails sur le produitAnna GRUE            Editions GAIA Prix  22 Euros  

    5 étoiles sur 5
    UN LIVRE QUI NOUS CONTE AVEC HUMOUR LES AVENTURES D'UN GIGOLO CAMELEON ET SES RAPPORTS AVEC LES FEMMES
    Il se caractérise essentiellement par 2 initiales JH, il est beau plein de qualités, riche et intelligent. Il a la particularité d'aimer les femmes un peu plus âgées que lui, lais n'est ce pas moderne. Et s'il rencontre des femmes riches n'est ce pas pour rester dans son milieu socio-culturel. Il y a juste une particularité les relations ne sont pas éternelles et quand il disparaît les femmes sont riches d'un très beau souvenir, mais beaucoup plus allégées sur le plan financier, parfois elles sont même si allégées qu'elles en deviennent éthérées. Tout irait bien pour lui si la fille d'Ursula une de ses conquêtes ne demandait à Dan Sommerdhal de le rechercher.

    La première chose de surprenant c'est que l'auteur a l'âge des victimes de ce gigolo et on peut se demander si elle n'est pas devenue amoureuse de son personnage, car bien loin de Landru, il se rapproche beaucoup d'Arsène Lupin, car il est vraiment séduisant. Les personnages sont vrais et attachants car complexe, l'écriture est fluide le scénario bien rythmé ce qui fait que l'on dévore ce livre. Un autre de ses intérêts c'est l'humour qui le rend encore plus attachant comme les personnages qui nous interpellent même s'ils ne font qu'une brève apparition. Pas seulement un policier mais aussi un livre qui nous fait réfléchir sur notre société, les rapports entre homme femme, et les surprises concernant les personnages nous surprendront jusqu'à la fin. En un mot excellent.

     

     


    votre commentaire
  • Détails sur le produitPaul CLEAVE  Editions SONATINE Prix 22 Euros

    5 étoiles sur 5 
    UN POLICIER RYTHME ET INTELLIGENT QUI NOUS POSE LA QUESTION DU CARACTERE GENETIQUE DES TUEURS EN SERIE
    Edward a une particularité il a découvert à 9 ans que son père était le premier tueur en série néo-zélandais. Ce qui fait que sa vie d' ado et de jeune adulte a été marquée par la mort de sa mère et de sa saeur. Il a retrouvé son équilibre grâce à Jodie sa femme et Sam sa fille. Et tout va basculer lors d' un braquage d' une banque où son intervention courageuse va malheureusement entraîner la mort de sa femme. N' acceptant pas l' inertie de la police il va se transformer en justicier et retrouver les truands, toute aide sera bonne y compris celle de son père toujours en prison. Mais va t-il échapper à la malédiction qui a entraîner son père, où cette violence est-elle génétique ?

    Je pensais que depuis AU DELA DU MALchez Sonatine on avait écrit la quintessence d' un roman sur les tueurs en série. Et bien je me suis trompé voilà un roman d' une rare originalité et d' une intelligence subtile, écrit avec une langue fluide et une redoutable rigueur ! déjà la question d' une transmission génétique est à elle seule originale. Les personnages sont décrits dans toutes leurs complexités, et sans aucune caricature. Les interactions entre eux sont menées magistralement, notamment celles entre le père et le fils, et celles du fils avec l inspecteur chargé de l' enquête du braquage de la banque et qui avait mis son père en prison. Tous les intervenants d' une enquête moderne sont présents y compris le psychiatre obligatoire. C' est malgré tout plein d' émotions, car les situations sont justes et vraies, c' est aussi un moment de réflexion ; s' il fallait lui trouver un reproche, c' est que l' on ne sent pas les particularités de la Nouvelle Zélande. Mais c' est vraiment chercher la petite bête car quand on repose ce roman c' est réellement à regret et malheureusement il se lit vite. Un vrai grand roman policier.

     

     

     


    votre commentaire
  • Détails sur le produitAuteur Franck THILLIEZ  Editions FLEUVE NOIR  Prix 20.9 Euros 9782265093768

    1 étoile et plus

    L'ENFER C'EST LES AUTRES UN HUIS CLOS AVEC UN SCENARIO QUI FAIT PENSER AU PLAGIAT SANS INTERET SI CE N'EST L'ECRITURE

    3 personnes se retrouvent au fond d'un glacier. Le narrateur 50 ans ancien alpiniste attaché par un poignet, Farid 20 ans attaché par une cheville, Michel 50 ans portant un masque intégral auquel semble être attaché une charge explosive qui s'activera s il s'éloigne de plus de 50 mètres des autres. C' est le début d'un huis clos où la survie est le principal enjeu, puisque par exemple ils n'ont que 2 duvets pour 3. Le plus étrange c'est que le narrateur est accompagné de son chien. Ils ne savent pas pour combien de temps ils sont dans cet espace, ni dans quel but, si ce n' est que le responsable leur a indiqué ce qu'ils sont en les affublant de 3 étiquettes, Michel qui sera le voleur, et Jonathan qui sera le menteur, Farid qui sera le tueur. C' est le début de l' aventure ponctuée de rebondissements constants jusqu' à la fin.

    Ce qui m' a dérangé dans ce roman, c' est le total manque d' originalité du scénario, il fait penser à la pièce de Sartre, et à de nombreux films réalisés sur ce sujet. L'écriture est plaisante, le scénario rythmé. Mais bien des rebondissements sont téléphonés. Je trouve dommage pour le premier roman que je lis de cet auteur de ce manque d'originalité. Si vous n' avez lu ou vu aucun des huis-clos ce sera un roman agréable à lire.


    votre commentaire
  • Détails sur le produitAndrew PYRER      Editions L’ ARCHIPEL Prix 22 Euros 

    4 étoiles et plus

    UN EXCELLENT THRILLER JURIDIQUE TRES BIEN SERVI PAR DES PERSONNAGES PLUS QU'ATTACHANTS

    Bartholomew Crane est un jeune avocat brillant appartenant à un cabinet prestigieux de Toronto. Dans le cadre de sa formation il va être amené à défendre dans une petite ville canadienne un enseignant accusé d'avoir tué 2 jeunes filles qui appartenaient avec lui à un atelier théâtral. A l'occasion de ce procès il va être confronté aux mystères du lac étrange de cette ville qui va le faire replonger dans son passé.

    C' est un livre brillant qui nous plonge avec réalisme dans les âmes des personnages, et leur profondeur. L'écriture est simple, le scénario bien mené avec un grand suspense. C'est un livre qui mêle le réalisme le plus vrai, avec un zeste de fantastique qui est vécu au quotidien. Le tout donne un livre particulièrement attachant comme le sont les personnages et qui se dévore d' une traite.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique